★) Module court "Permaculture, systèmes de culture régénératifs et futur soutenable"

Version imprimableversion PDF

) Module court "Permaculture, systèmes de culture régénératif et futur soutenable(4) 

 

1 à 3 jours

Formateur : Éric Escoffier

 

A l'intention des personnes qui ne savent pas encore si elles veulent aller plus loin en la matière, cette formation est à la fois une présentation introductive et un condensé intensif de tous les autres modules de formation que nous donnons habituellement sur plus de deux semaines. 

 

Public : tout public, et plus particulièrement élus, décideurs locaux, agriculteurs, environnementalistes, scientifiques, chercheurs, enseignants, chefs d'entreprises, architectes, paysagistes, urbanistes, agents de développement, collectivités territoriales, associations..., et plus généralement toute personne concernée par l'avenir de l'humanité et de la planète.

 

 

------  Contenu de la formation ------

 

Dans ce module court, nous présentons en condensé les éléments clés de la permaculture et des systèmes régénératifs que nous développons usuellement de manière exhaustive et approfondie dans les formations de plus de 2 semaines. (Leurs contenus détaillés sont accessibles par ici).

 

Sans négliger les éléments théoriques indispensables à la compréhension, ce module court insiste plus particulièrement sur les aspects pratiques, ainsi que sur les points qui questionnent ou intéressent particulièrement les personnes du groupe.

 

 

------  Permaculture = efficacité + éthique ------

 

La permaculture se fonde explicitement à la fois sur des éthiques et des principes scientifiques d'efficacité.

La permaculture est à la fois une éthique, une philosophie, une science et une méthode de conception/aménagement/planification/organisation (2) de systèmes (et d'écosystèmes), dont la préoccupation fondamentale est l'efficacité (3), la soutenabilité/régénérativité (4) et la résilience (5).

Le mot permaculture a été inventé dans les années 70 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. C'est une contraction de permanent et culture, initialement de permanent et agriculture.

La permaculture prétend être la solution la plus rapide, la plus facile et la plus efficace face aux problèmes de l'humanité et de la planète.

Dans un contexte où l'anthropocène est de plus en plus perçu comme une fin du monde annoncée, la permaculture offre une issue enthousiasmante à l'humanité, et un futur juste à la Terre.

 

------  Contexte ------ 

 

"Alors que les problèmes du monde deviennent de plus en plus complexes,

les solutions demeurent honteusement simples..."

Bill Mollison

Homme versus Nature/Harmonie ?

 

On a parfois tendance à croire que productivité d'un côté, et écologie / justice sociale de l'autre, sont intrinsèquement incompatibles, et que nos sociétés sont réalistes, productives et efficaces, mais, hélas, fatalement destructrices, insécures ou violentes.

 

 

Rien n'est plus faux !

 

Un simple coup d'oeil à une liste des problèmes actuels, même désordonnée et incomplète, montre clairement que les systèmes humains sont à la fois inefficaces (peu productifs, insoutenables, non résilients et irréalistes) et non éthiques (humainement et socialement injustes ou violents, et anti-écologiques) : 

 

sécheresses, incendies, canicules, inondations, tornades, cyclones et catastrophes dites naturelles, érosion, perte des sols et de la fertilité, pesticides, pollutions, déchets cumulatoires, déforestation, désertification, salinisation, biocide (extinction massive des espèces), géocide (effondrement des structures et systèmes vitaux fondamentaux de la Terre et des océans), agriculture catastrophiquement inefficace (gouffre énergétique et hydrique, productivité dramatiquement insuffisante - 10 à 20 calories dépensées pour en produire une -, toxicité croissante pour les personnes et les écosystèmes), maladies, baisse de l'espérance de vie, nucléaire, pic des énergies fossiles… 

Mais aussi malbouffe, surconsommation, chômage, déresponsabilisation, délitement du tissu entrepreunarial et social, dépressions…, ou inégalités, pauvreté, non accès à l'eau, malnutrition, problèmes démographiques…

 

 

Une analyse inédite

 

La permaculture analyse intentionnellement les systèmes humains, notamment sous leurs aspects énergétiques et matériels, sans s'embarrasser de l'historique, du politique, du psychologique ni des émotions. Curieusement, une telle analyse "très en amont" n'avait jamais été faite.

 

Et ce qu'elle démontre, c'est que tous ces problèmes sont intrinsèquement liés et ont en fait une cause commune : une espèce d'"erreur de société", ou d'"erreur systématique".

 

Celle-ci se résume en trois idées : 

- les systèmes humains sont énergétiquement et matériellement d'une inefficacité incroyable, et n'ont d'ailleurs pas été conçus pour être efficaces ;

- alors que les systèmes naturels sont, eux, magistralement efficaces, soutenables et résilients ;

- en analysant finement la façon dont fonctionnent les systèmes naturels et les écosystèmes sauvages, on obtient une méthode simple et rapide pour construire des systèmes humains ayant aussi ces propriétés d'efficacité, de soutenabilité et de résilience.

 

 

A problème unique, solution unique

 

La permaculture se constitue alors comme une science, qui offre aujourd'hui la meilleure méthode pour construire des systèmes humains à la fois énergétiquement et matériellement très efficaces, très productifs, soutenables et résilients.

 

En résumé, on pourrait dire que la permaculture est un guide théorique et pratique de l'usage de la planète et de l'énergie.

 

Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que les outils (modèles, principes, stratégies, techniques, systèmes de culture régénératifs, etc) qu'elle utilise pour bâtir cette efficacité aboutissent en même temps à des systèmes et des sociétés qui sont écologiques et socialement justes.

 

 

Conclusion

 

Diagnostic : face à l'apparente incompatibilité entre efficacité/productivité d'un côté et écologie/justice de l'autre, la permaculture montre que les systèmes humains, s'ils sont réellement efficaces et productifs, sont en même temps soutenables, résilients et éthiques (écologiques et socialement justes).

 

Solution : la permaculture nous offre la méthode théorique et pratique à la fois la plus réaliste, la plus simple et la plus rapide pour construire de tels systèmes, et ce à toute échelle (depuis l'individu jusqu'à la collectivité)...

 

 

Pour illustration : vidéo "Qu’est ce que la permaculture ? avec Rosemary Morrow" (9mn45).