3) Module de base "Alternatives à l'agriculture : permaculture et systèmes de culture régénératifs"

Version imprimableversion PDF

version 6.6 - 05/04/2013

5 à 6 jours.

Formateur : Éric Escoffier.

Assistante : Sylvaine Anani. 

 

Pour profiter pleinement de ce module, il est vivement conseillé d'avoir suivi les modules précédents.

 

Cette formation présente :

  • les bases des alternatives à l'agriculture (systèmes de cultures régénératifs et systèmes conçus en permaculture) : climats et micro-climats, énergie, fonctionnement des végétaux, des forêts et des écosystèmes, ombre/lumière, diversité, densité, étagement, fabrication du sol et de la fertilité, micro-organismes, graminées, concurrence et non concurrence, non-désherbage, non-irrigation...
  • et leurs applications à des systèmes soutenables et résilients : reforestation et reverdissement des déserts (et zones arides, dégradées, érodées, salées, compactées...), potagers sur buttes pérennes, intégration des arbres et des herbacées, jardin-forêts, foodforests, cultures sous canopée et autres systèmes pérennes, cultures en climat sec sans irrigation, bases de la gestion intégrée des animaux, etc.

Note : la partie concernant l'eau et la topographie (gestion de l'eau, des pentes, de l'érosion et des inondations), essentielle pour les systèmes de culture régénératifs, est développée dans le module "Présentation de la permaculture".

 

Éléments abordés (non exhaustif)

  •  Terre, soleil, énergie, matière et végétaux.
  •  Bases d’écologie et de biogéographie, approche synthétique de la dynamique des forêts et des milieux ouverts, en lien avec la théorie des plantes bio-indicatrices du sol de Gérard Ducerf, avec la physiologie des graminées, l’enherbement permanent au verger, la théorie fourragère d’André Voisin, les effets de la fauche et du pâturage sur l’écosystème, le sol, la biodiversité et les plantes sauvages comestibles et utiles.
  • Structure spatiale et temporelle des forêts, diversité, biomasse, interactions et fonctions, successions, espèces et séries pionnières/climaciques, ombre et lumière, non concurrence et interactions bénéfiques, litière/mulch. Potentiel, dynamique, horloge écologique, création de la biodiversité...
  • Fabrication du sol et de la fertilité, horizons pédologiques, importance de la macrofaune et des micro-organismes du sol.
  • Déserts, zones arides, zones à longue saison sèche, zones dégradées et/ou érodées, zones salées, pentues, rocailleuses, compactées ou défavorables : régénération et reforestation ; comment faire pousser, sans irrigation, technologie ni chimie, des végétaux (depuis les herbacées jusqu'aux arbres) et fabriquer rapidement et efficacement une fertilité croissante et un écosystème diversifié expansif et productif, ainsi qu'un micro-climat permettant l'abondance. (Notamment, la reforestation des déserts à grande échelle est un enjeu crucial, et contrairement à ce qu'on pense généralement, facile à réaliser rapidement et efficacement si on s'y prend bien.) Nous expliciterons en détail les clés qui font une grande différence (et montrerons en quoi elles s'avèrent étonnamment utiles dans d'autres situations).
  • Quelques repères essentiels sur le rapport carbone/azote et la composition des tissus végétaux, leur pouvoir nutritif/toxique pour les micro-organismes, le sol, les animaux, les humains.
  • Quelques bases simples particulièrement utiles en pratique : climat et végétaux, sol et sa construction, fertilité, micro-organismes, cycle de l’azote, matière organique, colloïdes fondamentaux (argile, humus), complexe argilo-humique, complexe organo-mpidement ety efficacinéral sur sable, biochar, perméabilité...
  • Natures, fonctions et comparaison : fumier, compostage en tas, compostage en surface, lasagnes, BRF, mulch, mulch vivant, couvre-sol : granulométrie, sectionner/déchiqueter, rapports carbone/azote et humidité/air, PH, bactéries, champignons, décomposition, cycles, faim d’azote, efficacité/travail, ressources, climat, conditions locales, usages...
  • Éléments simples et pratiques de physiologie végétale : reproduction végétative/sexuée en lien avec ombre/lumière et influences sur les cultures ; passage de sève, soleil/écorce/forme des arbres ; sèves et nouvelles racines ; sèves et induction florale ; surface foliaire totale et longueur de sève totale ; effet de l’élagage sur les racines, le sol et la séquestration du carbone...
  • Semis directement en place, marcote, bouture, transplantation et greffe (sur franc ou non) : effets sur la physiologie de l’arbre, le développement des parties racinaires et aériennes, la fructification/production, la position des fruits, la taille... Dormance, vernalisation, stratification.
  • Bases de botanique, reconnaissance des plantes, ethnobotanique (usages des plantes) ; familles botaniques et plantes communes ; inventaire des ressources naturelles ; bases sur les greffes sur sauvageons ; plantes sauvages comestibles et utiles...
  • Éléments de pomologie, fruitiers et espèces alimentaires rares ou méconnues, espèces hautement nutritives, médicinales, stratégiques, pionnières, bénéfiques, non concurrentielles, nitrifiantes, résistantes au sec, au froid...
  • Superposition des espèces, des fonctions et des interactions bénéfiques. Espèces stratégiques, espèces multi-usages.
    • Mise au point de listes thématiques pour le design au sens de la permaculture, c'est-à-dire la conception, l'aménagement, la planification. Pour chaque fonction/usage : liste de critères + liste d’espèces correspondantes classées par efficacité.
    • Exemples de liste thématique (fonction/usage) : arbres pionniers bénéfiques pour la canopée (sur-étage au dessus des cultures et forêts alimentaires) ; espèces couvre-sol et mulch vivant ; espèces compagnes au potager ; etc.
  • Climat/ombre/eau/culture sous canopée : pourquoi ?
  • Intégration des arbres et des herbacées, jardin-forêt/foodforest, productivité des strates en forêt alimentaire, diversité et densités horizontale/verticale, espèces compagnes, agroforesterie et culture sous canopée, culture sur enherbement spontané, biodiversité floristique et faunistique, lien avec les plantes sauvages comestibles et utiles.
  • Aridiculture : fruitiers, fruitiers méconnus et autres espèces alimentaires sans irrigation en climat sec :
    • mulch pérenne, ombre naturelle/artificielle, taille de plantation, taille de débourrage, enherbement permanent ;
    • semis direct sous mulch, sous végétation, sous couvert forestier ;
    • faire pousser les tuteurs, faire pousser les parasols (l'ombre) ;
    • sauvageons porte-greffe ;
    • plantes sauvages comestibles et utiles.
  • Espèces alimentaires sauvages en "non-culture" ou "semi-culture".
  • Bases sur le sursemis et le semis direct sous couvert, céréales, grandes cultures...
  • Bases de l'élevage en système régénératif (théorie fourragère d’André Voisin, "tall grazing", "cell grazing", séquestration du carbone dans le sol).
  • Lien entre la situation actuelle de la planète et de l’humanité, la biogéographie, l’agriculture, la question vivrière et le commerce dans l’histoire des peuples (selon Marc Bonfils).
  • Références, contacts et réseaux :
    • permaculture ;
    • espèces alimentaires, ethnobotanique, botanique, détermination et usage des plantes : clés, flores, livres, revues, sites web, conseils pour démarrer ;
    • jardins botaniques, conservatoires et collections d'espèces et variétés fruitières et alimentaires méconnues ;
    • catalogues, réseaux et fournisseurs de plantes et semences ; pépinières et semenciers spécialisés ; semences d'arbres ;
    • livres et publications fondamentaux ;
    • lieux d'expérimentation, fermes alternatives et éco-lieux.